Outils d'autoédité-e : Sigil

Outils d'autoédité : Sigil

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de mon programme chouchou du moment : Sigil !

Mon dieu ce que je l'aime, ce programme ! heart

Dans la même lignée que l'article que je vous ai fait à propos de FocusWriter, je voudrais vous présenter, non pas un traitement de texte, mais un logiciel d'édition d'epub.

 

Alors, concrètement, qu'est-ce que l'édition d'epub ?

Grossièrement, la création d'un livre peut se diviser en 3 grandes parties :

  1. l'écriture
  2. l'édition
  3. la publication

Je crois que vous connaissez toutes et tous l'étape de l'écriture, je ne pense pas avoir besoin de vous l'expliquer wink

En revanche, là où ça s'embrouille un peu, c'est après. L'édition est l'étape qui concerne la correction finale du livre, sa mise en page (ce que l'on appelle la maquette), l'illustration de couverture... C'est l'étape qui concerne tout le travail sur le texte et sur la future apparence de l'objet-livre.
La publication touche tout ce qui a trait à ce qui va faire exister le livre, c'est-à-dire l'impression, les démarches administratives (j'en profite rapido pour vous dire que j'ai écrit un article sur les ISBN sur mon blog pro wink) et la commercialisation.

Sigil intervient à la deuxième étape et ne concerne que les ebooks à mise en page reformatable (reflowable en anglais) et pas ceux à mise en page fixe (fixed-layout). Sigil permet donc de mettre en page les epub, les mobi et les AZW, mais pas les pdf.

 

Quelle différence avec Calibre ?

Si vous vous connaissez un peu en édition d'ebook, c'est sûrement une question que vous vous posez — Je me la suis aussi posée, d'ailleurs.

En fait, Sigil et Calibre ne sont même pas comparables parce qu'ils ne font pas la même chose. Sigil est un éditeur, alors que Calibre est un convertisseur. Ce qui sigifie qu'avec Calibre, vous devez lui fournir un fichier déjà mis en page à transformer dans le format voulu. Avec Sigil, vous partez de zéro (ou plutôt de votre texte sans formatage) pour faire une mise en page propre et légère qui claque parce qu'on peut tout faire avec Sigil ! — vous le sentez mon amour débordant pour ce programme ?

Calibre reste tout de même intéressant puisque Sigil ne crée que des fichiers au format epub. Du coup, si vous voulez tester votre mise en page pour Kindle (avec Kindle Previewer, par exemple), il vous faut Calibre pour convertir votre epub en mobi/azw.

 

SIGIL !

Contrairement aux réseaux sociaux, ici, je peux vous le mettre, le THX sound effect !

J'ai connu Sigil tout à fait par hasard. Lorsque la maison d'édition Walrus a fermé ses portes, plusieurs livres étaient bradés, dont un certain Créer des ebook avec Sigil de Benoît Huot, ebook qui n'est plus disponible que sur Scribd.
Ensuite, j'ai téléchargé le programme sur GitHub et je l'ai installé.

Et là, j'ai crié au miracle et succombé au charme dudit programme !

Sigil est, en réalité, un éditeur HTML d'ebook. Comme l'explique Benoît Huot, les ebooks ne sont que des fichiers compressés composés de pages xhtml, de feuilles de style et de... médias ! C'est-à-dire : des images, mais aussi des vidéos et des plages audio ! Grâce à Sigil, on peut donc créer des ebooks multimédia.

Je l'ai déjà utilisé sur 3 projets (1 test et 2 projets réels), dont un "crash-test" et j'ai été enchantée du résultat. Là où avec une simple conversion avec Calibre je me retrouvais avec des sauts de pages plus ou moins aléatoires, des images indisciplinées et des mises en page parfois chaotiques, avec Sigil tout est parfait, réglé au pixel-près et ça ne bouge pas. C'est une merveille !

Bon, après, c'est vrai qu'il faut s'y connaître un peu en HTML et CSS, mais ça reste un niveau d'utilisation très basique. Pour vous donner un exemple, la chose la plus compliquée que j'ai faite avec Sigil, c'est insérer des polices... Rien de bien terrible, donc. Et si vous ne savez pas comment faire, Benoît Huot l'explique très bien dans son livre — et au pire, la mise en page d'ebook est un service que je propose, je dis ça... wink

En outre, Sigil est doté un éditeur WYSIWYG (What You See Is What You Get) qui vous permet de mettre votre texte en page (presque) comme avec un traitement de texte classique, au cas où vous ne vous sentez pas du tout de travailler avec du CSS. — je vous avoue que, pour ma part, je me suis éclatée à bosser avec ce programme, puisque j'adore l'intégration web (qui est d'ailleurs mon job, à la base) ! heart

Et cerise sur le gateau : il est gratuit ! Et oui ! — Décidément, il a tout pour plaire...

Voici deux images issues du site UpToDown, histoire que vous voyiez la bête :

Ici, l'affichage en mode WYSIWYG / éditeur de texte. Comme vous pouvez le constater, les possibilités de présentation sont assez impressionnantes.

Là, l'affichage de la structure HTML qui a sûrement déjà dû en effrayer plus d'un et plus d'une.

Dans la colonne de droite, se trouve votre arboresence de fichiers et de pages. Chaque page XHTML correspond à un chapitre. Cette division permet d'avoir un affichage clair et un ebook qui ne fait pas de sauts de pages inexpliqués. Le fait de pouvoir avoir accès directement au code (HTML + CSS), vous permet de pouvoir contrôler exactement le rendu qu'aura votre ebook. Dans le cas présent, où la lettrine est intégrée sous forme d'image, vous serez assuré-e qu'elle ne se baladera pas au gré des allées et venues de votre lectorat dans les pages. C'est un problème que j'ai souvent eu : si on tournait les pages un peu trop vite, les images ne tenaient pas en place.

Dans la partie au-dessus du texte, vous reconnaîtrez sûrement les icônes des différents options pour formater votre texte : gras, italique, souligné, texte centré, justifié, etc.

 

Voilà, honnêtement je ne vois pas quoi vous dire de plus. Bien que ce soit parfois pénible de l'utiliser (dans le cas de la mise en page de dialogues, par exemple), il reste un outils fabuleux pour mettre en page nos ebooks.

 

Commentaires

Merci pour cet article ! Je ne connaissais pas du tout Sigil, ça a l'air intéressant...

Si tu t'y connais un peu en HTML/CSS, il est juste top ! wink

(Promis ! Si je radote c'est pas à cause de la sénilité ! XD )

Merci pour cet article, je ne connaissais pas du tout. J'ai vu que le tome de l'Exil sortait dans trente jours, c'est trop long à attendre! J'ai hâte de le lire!

Merci ! laugh

N'hésite pas à me suivre sur mon blog d'autrice (alinewheeler.wordpress.com) pour ne rater aucune news ! Je ne partage pas tout sur Monde Fantasy wink

Ajouter un commentaire