3 manières de tirer parti de l'actualité

J'ai décidé de prendre une pause officielle jusqu'à la mi, voire fin septembre.

Si vous me suivez sur les réseaux ou via la newsletter, vous êtes au courant que j'ai beaucoup de choses à réorganiser dans ma vie professionnelle et Monde Fantasy en fait partie.

Si vous ne voulez pas rater les infos quant à la réorganisation du blog et de mes activités, je vous invite à vous inscrire à l'infolettre si ce n'est pas déjà fait.

 
3 manières de tirer parti de l'actualité

Aujourd’hui, nous vivons un épisode unique et il serait dommage de ne pas profiter de la situation, pour celles et ceux qui le peuvent et qui le veulent, pour apprendre et pour l'étudier avec nos yeux d'écrivains et d'écrivaines.

Alors, je sais que j’étais censée reprendre la série sur la magie, mais au vu de ce qui passe, j’ai préféré parler d’un sujet plus actuel. De même, je ne sais pas quand je pourrai reprendre un rythme de publication normal. Je vous en parlerai plus dans la newsletter.

 

Je ne suis pas une grande adepte du positivisme à tout prix, mais je pense que passer à côté de ce genre d’opportunité unique d’apprentissage serait vraiment regrettable.
En outre, voir le positif de cette conjoncture ne nous permettra que de la vivre au mieux, et nous ne perdons rien à tenter d’en tirer parti.

Aussi, je vous présente 3 manières d’utiliser cet épisode unique à notre avantage, pour nous, en tant qu’auteurs et autrices.

 

1. Vous avez du temps pour écrire

Hé oui ! Plus d’excuses « je n’ai pas le temps ». Que vous fassiez du télétravail ou que vous deviez suivre des cours à distance, vous avez de longues plages horaires à occuper puisque vous n’avez plus de temps de transport et vous n’avez plus le droit de sortir — J’ai presque envie d’ajouter un petit rire mesquin… héhéhéhé

Les seuls véritables empêchements que vous pourriez avoir seraient :

  • des problèmes de santé,
  • des proches dont il faut prendre soin (que ce soient une personne âgée ou des enfants),
  • que vous deviez continuer à travailler.

Ça, ce sont les seules vraies excuses. Si vous arrivez encore à dire que vous n’avez pas le temps, demandez-vous si vous ne passez pas trop de temps sur Netflix, les réseaux sociaux ou sur WoW wink

 

2. C’est le moment de faire vos recherches

A cause du (ou grâce au, ça dépend de notre point de vue) confinement, plusieurs plateformes proposent des accès élargis à la connaissance.

Ainsi, les chaînes de France TV ont revu leurs programmations pour diffuser davantage de programmes éducatifs pour les 8-12 ans. Alors, effectivement, il s’agit de programmes pour les 8-12 ans et je sais que nous avons souvent besoin d’informations plus poussées. Toutefois, ces émissions peuvent parfois être suffisantes pour les sujets que nous ne voulons pas pousser très loin ou tout simplement pour démarrer des recherches. Ce genre d’émissions peuvent être de parfaits points de départ pour des sujets qu’on ne connaît pas.

Il y a aussi Educ’Arte qui offre un accès gratuit à sa plateforme. Normalement, ce n’est que pour les enseignants et les élèves, mais il y a peut-être moyen de moyenner comme on dit.

La plateforme FUN a exceptionnellement rendu accessible certains MOOC archivés.

D’autres plateformes ouvriront peut-être leurs portes ou proposeront des offres particulières, restons à l'affût.

 

3. La situation est unique

Si vous ne devez retenir qu’un seul point de cet article, ce serait celui-ci.

Nous vivons une situation mondiale unique. Il serait dommage de ne pas tirer le plus d’enseignements possibles, en tant qu’écrivain-e-s de l’Imaginaire. Nous avons une occasion unique de vivre de l’intérieur une pandémie. Nous avons la chance que le Covid-19 ne soit pas « si méchant » pour pouvoir prendre suffisamment de recul et « profiter de la situation » pour apprendre — relativisons, le Covid-19 n’est pas la peste noire, bien que le confinement soit indispensable ; je vous renvoie à l’excellente vidéo de Bruce de e-Penser pour illustrer mon propos parce que ce n’est pas le sujet de cet article : Point sur le Covid-19.

Le Covid-19 nous permet de voir concrètement comment se gère une pandémie, quels sont les décisions prises, comment réagissent la population, les médias, les gouvernementsNous passons de la théorie à la pratique et je pense que les choses sont beaucoup plus faciles à retranscrire lorsqu’elles ont été vécues.

Même si tout le monde n’a pas l’envie d’écrire un roman avec une épidémie ou une pandémie, il reste très intéressant de s’imprégner de l’ambiance. J’entends beaucoup d’Anciens comparer l’atmosphère du moment à celles qu’ils ont connue pendant la guerre. La peur, l’angoisse, l’incertitude du lendemain sont autant d’émotions éprouvées dans d’autres situations qu’une pandémie et même qu’une guerre ou qu’une occupation. Alors, sortons nos carnets et prenons des notes !

 

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à prendre du recul et à passer le temps en confinement.

Prenez soin de vous smiley

3 manières de tirer parti de l'actualité

Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à me faire un don sur Tipeee ou sur PayPal ou encore à acheter mes livres !

Boutique

Commentaires

Tu apprecies e-penser. Tu es quelqu'un de bien.

Merci ! XD

Hey ! ^^

Je viens régulièrement voir comme évolue ton blog depuis ta grossesse et j'ai été agréablement surprise de voir un nouvel article. Même si ce n'est pas sur la magie, j'apprécie toujours de lire ce que tu écris :)

Je n'avais pas pensé à prendre de notes sur la pandémie, c'est vrai... Merci ! ^^

Oh et merci aussi pour "e-penser" !

J'espère que tu en as prises et que ça t'aidera ! :D

Ajouter un commentaire