Créer son système de magie : Ce que l'on crée avec de la Magie

Créer son système de magie : Ce que l'on crée avec de la Magie

Aujourd’hui, on aborde un sujet dont j’avais hâte de vous parler : les différentes choses que l’on peut créer grâce à la Magie.

Par là, j’entends tout ce que la Magie peut produire comme objets tangibles, mais aussi comme tout ce qui est intangible.

En revanche, j’aimerais insister sur le fait que, dans cet article, je n’aborderai que ce qui peut être produit par le travail magique du Thaumaturge. Je ne parlerai pas de tout ce que la magie peut spontanément créer comme les créatures magiques, le Don ou encore les reliques.

Mais avant de commencer : cela fait plusieurs fois qu'on me fait remarquer que la liste des articles à propos de la Magie sur la page Création d'univers n'est pas à jour. Comme je dois le faire manuellement et que ces derniers temps je termine d'écrire les articles à des heures indues (il est présentement 2h12 du matin...), ben oui... j'oublie d'y ajouter les nouveaux articles... En outre, je vous avoue qu'avec ma grossesse (avec la fatigue et les 300 milions de rendez-vous médicaux qui vont avec), mon entreprise à faire tourner et les visites de maisons avec mon mari, c'est le genre de choses que je ne considère pas comme primordiales et qui, dès lors, me sort de la tête. Surtout que, je vous en avais déjà parlé dans l'introduction de l'article Magie rituelle et magie instinctive, tous mes articles sont taggués et il y a un tag spécial pour la série à propos de la Magie. Donc, même si la liste de la page Création d'univers n'est pas à jour, en cliquant sur ce tag en fin de n'importe quel article à propos de la magie, vous aurez la liste complète d'absolument tous les articles de la série. Donc si vous voulez accéder à la liste des articles en attendant que je mette la liste à jour, je vous conseille de passer par ce tag. Vous le trouverez en fin de chaque article (d'ailleurs l'intégralité des articles du blog est taguée pour pouvoir les regrouper par thème, donc si vous ne voulez que les articles à propos des alphabets, vous n'avez qu'à cliquer sur le tag Alphabet qui se trouve à la fin de chaque article qui parle d'alphabet, idem pour les créatures légendaires dont la liste n'est pas à jour non plus), juste avant les commentaires :

 

Les amulettes

Les amulettes sont des artefacts dédiés à la protection. Elle bannissent ou repoussent les choses négatives comme les maladies, les sorts, les personnes malfaisantes, les malédictions…

Elles sont conçues avec des matériaux naturels comme du bois, de la pierre, des plantes séchées, des coquillages, des pierres précieuses, des morceaux de créatures (vivantes ou pas, humaines ou pas) comme des dents d’animaux, des cheveux, des rognures d’ongles, du sang, des écailles de reptiles… Vous pouvez également utiliser des reliques (partie d’un corps ou objet ayant appartenu à une divinité ou à un personnage puissant et chargé de son énergie) comme composante d’une amulette ou des matériaux magiques (comme le bois d’un arbre sacré, une plante magique…)

Les effets des amulettes peuvent être permanents comme temporaires : si elles sont créées avec un but précis, leur efficacité se dissipera dès que l’objectif sera atteint.

Les amulettes se portent le plus souvent en collier, mais peuvent être portées sous n’importe quelle autre forme de bijou (n’oubliez pas les broches, on n’en croise quasiment jamais).

Mais elles peuvent également, prendre d’autres formes comme :

  • des sachets, contenant le ou les ingrédients de l’amulette, que l’on transporte dans sa poche ou que l’on coud à l’intérieur d’un vêtement
  • des vêtements qui auraient été tissés dans un tissu particulier, magique ou enchanté
  • des armes (très rarement) qui seront majoritairement des boucliers.

Par le biais des amulettes, il est également possible de protéger des objets, par exemple : un thaumaturge peut protéger son grimoire en apposant une gemme protectrice sur la couverture ou encore en insérant des herbes dans la reliure.

 

Les artefacts

Les artefacts sont des objets à l’origine sans magie qui ont été transformés (enchantés ou chargés) pour avoir différentes utilités telles que ménagères, utilitaires, martiales, etc.

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter l’article que j’ai déjà écrit sur les artefacts : Les objets magiques : reliques et artefacts

 

Les égrégores

Un égrégore est une accumulation de Magie. S'il atteint un certain niveau de concentration d’énergie, il peut développer une conscience et une personnalité.

Cette accumulation peut être volontaire ou pas, naturelle ou pas. Un égrégore peut se former lorsque plusieurs thaumaturges travaillent ensemble dans un même rituel et mêlent leurs énergies magiques. Dans le cas d’un égrégore naturel, ce sont les fluctuations de la Magie qui les créent.

On distingue trois types d’égrégores :

  • les périgènes qui ont été créés par un groupe de thaumaturges ou par un seul thaumaturge très puissant
  • les exogènes qui ont été créés de manière naturelle
  • les endogènes qui sont prisonniers du corps de leur créateur

On peut utiliser un égrégore pour envoûter une personne ou une créature comme pour enchanter un objet ou un lieu.

Dans La Fuite, mon roman, les Esprits et les Djinns peuvent être considérés comme des égrégores naturels. Les Faelies de L’Exode (mon tome 2) sont des égrégores artificiels.

 

Les élixirs

Les élixirs sont des remèdes faits à base d’alcool ou de vin dans lequel on a fait macérer des plantes médicinales. Les élixirs ont toujours un but médicinal.

En Fantasy, il est toujours possible d’y ajouter un soupçon de Magie en se servant d’ingrédients magiques comme d’un alcool sacré et/ou de plantes magiques. Imaginez, par exemple, ce que pourrait donner un élixir concocté à partir d’une goûte de Nectar, la boisson qui confère leur immortalité aux Dieux de l’Olympe, et de la mandragore cueillie à Avalon…

 

Les êtres vivants (ou presque)

Grâce à la Magie, il est possible de créer des êtres pensants de pure énergie, les égrégores, mais aussi des créatures de chair et de sang.

Nous pouvons bien sûr considérer les zombies, mais il n’y a pas que ça.

Par exemple, si la créature du Dr. Frankenstein avait été créée dans un univers Fantasy, les morceaux de cadavres n’auraient pas été animés grâce à la foudre, mais grâce à un rituel fort complexe qui aurait consisté à accumuler une grande quantité de Magie dans le corps de la créature jusqu’à créer un égrégore conscient avant de le sceller définitivement dans l’enveloppe charnelle grâce à un sigil.

Il est important de ne pas confondre création de créature et invocation.
La création consiste à partir de zéro pour faire naître un être vivant alors que l’invocation consiste à déplacer une créature d’un point A à un point B, à la faire venir d’ailleurs que ce soit un autre lieu, un autre plan, voire d’une autre époque.

La création d’un être vivant peut être définitive comme temporaire. Par exemple, dans l’un des épisodes de Charmed, les trois sœurs expérimentent une formule qui leur permet de créer l’homme idéal, mais ce dernier ne peut vivre que 24h.

 

Les onguents

Pour info, le u de onguent ne se prononce pas. On dit « on-gant » et pas « on-gü-ent ». wink

Les onguents sont des mélanges faits à base d’un corps gras et de plantes médicinales auxquels on rajoute des huiles essentielles et/ou des résines et/ou des teintures. Ils sont destinés à être appliqués sur la peau et sont, en général, à but curatif. Mais il est également possible d’empoisonner grâce à des onguents.

Les corps gras peuvent être :

  • du suif (du gras de bœuf)
  • du saindoux (du gras de porc)
  • de l’huile végétale (comme de l’huile d’olive, de coco, de colza, de tournesol, du beurre de karité…)
  • de la cire d’abeille

Dans le cas où on utilise de la cire d’abeille, il faut la mélanger à de l’huile sous peine de se retrouver avec un onguent trop solide pour être appliqué.

Dans le cadre d’un roman Fantasy, on peut également y incorporer des sorts ou les fabriquer avec des ingrédients magiques, évidemment.

 

Les philtres

Les philtres sont des breuvages qui ont pour but d’influencer les émotions.

Il n’y a pas de méthode particulière pour les préparer, à vous d'imaginer les vôtres wink

 

Les potions

Les potions sont des liquides magiques qui peuvent être bus pour influencer les capacités physiques et/ou mentales de la personne qui la consomme. Elles peuvent aussi bien servir à améliorer ces capacités, qu’à les affaiblir.

Pensons aux potions de vie et de mana dans les jeux vidéos ou encore à la fameuse potion magique dans Astérix et Obélix.

Les potions peuvent également servir de sorts liquides, c’est-à-dire qu’en appliquant la potion (en la versant ou en brisant le flacon) cela provoque un effet magique qui peut être l’équivalent d’un sort.

Par exemple : une potion peut être explosive, congelante, entravante, etc.

 

Les sceaux

On les appelle aussi des sigils.

Les sceaux sont des symboles magiques porteurs d’intention ou de pouvoir. Ils peuvent servir de talisman, de signature ou de sort à apposer sur un objet ou une créature.

Le champ d’application des sceaux est très vaste. Ils peuvent autant servir à bannir qu’à attirer, invoquer, protéger, etc. Dans certains cas, ils peuvent également servir de signature à un thaumaturge, une sorte de logo en quelque sorte. Le logo de J.R.R. Tolkien peut être vu comme un sigil, par exemple :

On peut tracer des sceaux sur des objets (comme des sceaux de protection sur un bouclier) ou sur des créatures (pour que le thaumaturge lui transfert une partie de son pouvoir, par exemple, ou pour établir un contact permanent avec elle).

Les sceaux peuvent également prendre des formes aussi diverses que variées. Je vous ai déjà parlé des sceaux dans le cadre des alphabets magiques comme étant des assemblages de plusieurs caractères, mais ils peuvent aussi être créés en réunissant des symboles et des formes.

Je vous mets deux vidéos pour que vous puissiez mieux voir les différentes manières de construire des sceaux, mais aussi pour que vous ayez plusieurs exemples :

 

 

Un autre exemple de sceaux complexes sont les cercles de transmutation que l’on peut croiser dans le manga Full Metal Alchemist :

Ces cercles permettent d’invoquer les éléments alchimiques nécessaires à la transmutation. Il s’agit, en quelque sorte, d’une incantation écrite sous une forme particulière et précise où chaque élément tracé a une importance capitale. L'ordre et le sens dans lequel le sceau est tracé peut également avoir son importance.

 

Les cercles magiques

Les cercles magiques sont des cas particuliers de sceaux que je n’ai croisés que dans la culture asiatique (et les mangas plus précisément).

Ici, les cercles magiques sont le résumé (en quelque sorte) de l’identité et des pouvoirs du thaumaturge. C’est, d’une certaine manière, sa carte d’identité magique.

Le plus bel exemple — et le seul qui me revienne au moment où j’écris ces lignes… — que je puisse vous citer est celui des cercles magiques du manga Card Captor Sakura :

Ces cercles de transmutation et de magie sont directement inspirés des sceaux que l’on trouve dans la Clavicule de Salomon :

Les sorts

Les sorts sont des mécanismes magiques ayant pour but de produire un effet en manipulant la Magie sur ordre du Thaumaturge.

 

Les talismans

Contrairement aux amulettes qui ont pour but de repousser, les talismans servent à attirer.

En général, les talismans sont composés d’une plaque de métal sur laquelle on y a gravé des symboles (comme des sceaux ou des glyphes). Ils tirent leur magie des images qu’ils suscitent, de la manière dont ils ont été créés, du symbole gravé et du métal utilisé.

On les porte en général en collier.

 

Voilà ! J'espère que cet article vous aura plu et qu'il vous donnera plein d'idées ! laugh

Et n'oubliez pas d'aller checker les tag juste en-dessous wink
Là-dessus, il est 2h57, je vais me boire un verre de lait et aller me coucher !

Si l'article vous a plu et que vous avez encore 30 secondes à m'accorder, vous pouvez aller regarder une vidéo (de 30 secondes justement) sur
C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup wink

Créer son système de magie : Ce que l'on crée avec de la Magie

Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à me faire un don sur Tipeee ou sur PayPal ou à regarder une (ou plusieurs) vidéo de 30 secondes sur Utip ou encore à acheter mes livres !

Boutique

Commentaires

Ouah ! Gros morceau aujourd'hui.

Encore une fois, un article très complet et super instructif. Je ne connaissais pas l'existence du terme "égrégore", et je reconnais que ce concept ne m'est pas très familier ('va falloir se renseigner un peu ^^).

Concernant les cercles magiques, que penser de ceux utilisés par Nathaniel dans la trilogie de Bartiméus, ou encore de ceux des Morindiens de la Belgariade, dont ils se servent pour se protéger de leurs invocations. Sont-ce à la fois des cercles magiques et des amulettes ?

Merci ! laugh

Je n'ai encore lu aucune de ces 2 saga donc je ne peux pas te dire ^^"

Pour différencier un "simple" sceau d'une amulette portant un sceau, c'est le caractère portatif de la chose. Une amulette est toujours un objet qui peut se porter (en bijou, dans la poche, l'accorcher aux murs...). Un exemple concret : si tu vas chez un thaumaturge pour lui demander un sceau de protection, qu'il te le dessine sur un morceau de parchemin puis que tu vas le clouer sur ta porte c'est une amulette. En revanche, si le thaumaturge se déplace jusque chez toi pour dessiner le sceau directement sur ta porte, là ce n'est qu'un "simple" sceau, ta porte ne s'est pas transformée en amulette.

J'espère que c'est clair ^^"

super complet comme article

Comme toujours, un excellent boulot. Juste une petite faute dans les onguents (mais à 2h du mat c'est bien pardonnable) tu peux utiliser du saindoux et non du sait-doux (et on prononce toutes les lettres... ;-) )

Merci ! laugh

Je corrige ça tout de suite... effectivement, j'avais plus trop les yeux en face des trous ^^"

Salut ^^

Super article, comme d'habitude ^^

Merci ^_^

Un nouvel article complet.

Les éléments que tu apportes dans cet article ont des origines diverses et variées. C'est ce qui rend tes artciles très enrichissants. Dans les cercles, il y a aussi les cercles que forment les mages dans Fairy Tail.

Je trouve les éléments sur les égregores importants. On peut les exploiter pour pas mal de chose en fonction de notre imagination, sur court ou long terme. Merci à toi pour ton travail, et ce malgré l'horaire.

Merci ! ^_^

Salut ^^

Je viens de réaliser que trois de mes personnages principaux étaient des égrégores, dont deux naturels (une Djinn et un esprit) et un artificiel ^^

Ajouter un commentaire