Fenja (Les Dits du Midgardr 2) de Manuel Essard

Fenja (Les Dits du Midgardr 2) de Manuel Essard
Titre : 
Fenja (Les Dits du Midgardr 2)
Auteur-e : 
Manuel Essard
Genre(s) : 
Fantasy, Mythologie
Éditeur : 
L'Ivre-Book
Date de parution : 
17/05/2014
Ma note : 
8/10
Résumé - Quatrième de couverture : 

Depuis des temps immémoriaux, bien avant le Ragnarøkkr même, les hommes du Midgardr et les Thurses étaient ennemis, saisissant la première occasion pour se battre. On ne comptait plus les destructions de borg ou de campements.

Mon avis : 

J'avais lu le premier tome en numérique (puisqu'il est gratuit en epub sur le site de L'Ivre-book, je dis ça, je dis rien Wink ) et, même si j'avais vraiment beaucoup aimé l'histoire, dans ma chronique, je vous avais expliqué que j'avais été un petit peu gênée par la manipulation numérique à faire pour accéder au lexique à la fin de l'ouvrage quand certains mots en vieil islandais m'échappaient.

Or, à l'occasion du salon du livre de Poitiers 2016, j'y ai pu rencontrer l'auteur, mais surtout me procurer les 3 premiers tomes de sa saga en version papier. Et l'expérience de lecture s'est avérée beaucoup plus agréable en papier qu'en numérique.

Pour ce qui est de l'histoire de ce tome-ci, je n'ai pas été déçue !

Je ne m'attarderai pas vraiment sur l'univers et le style puisque ce sont deux points qui ont déjà été abordé quand j'ai parlé du premier tome.
Je dirai juste que j'aime toujours autant cet univers dont on en découvre un peu plus à chaque tome et que le style est toujours aussi plaisant.

L'intrigue de ce tome est assez différente de celle du premier tout en restant comparable. Le schéma est identique, mais le contexte est totalement différent et ça la rend bien distincte du tome précédent. On démarre l'intrigue dans le vif du sujet : une course poursuite dans le blizzard ! Rien que ça. Autant vous dire que ça démarre fort. Le rythme est haletant et on n'arrive pas à lâcher le livre, ou alors à grand peine.

En revanche, les personnages ne sont pas autant développés que je l'aurais aimé. L'urgence du récit en étant partiellement la cause. On arrive, néanmoins à les cerner correctement. Le personnage principal est bien décrit, toutefois, j'ai très facilement réussi à me la représenter et à me l'imaginer dans un autre contexte que celui de l'intrigue.

En bref, un excellent "second tome" (ou "second prologue") qui me donne l'eau à la bouche !

Où l'acheter ? : 

Ajouter un commentaire