écriture

Prologue ou pas ?

prologue

Aujourd'hui, je voudrais m'attaquer à un sujet qui déchaîne les passions et fait couler beaucoup d'encre : le prologue.

En effet, quand je vous ai fait part sur les réseaux sociaux que j'entamais la correction de mon roman, on m'a fait la remarque que la première chose que j'avais à faire était de supprimer mon prologue. Ce à quoi j'ai répondu que, non, je ne devais pas supprimer mon prologue ou le transformer en chapitre 1.

Toutefois, la question du prologue me taraude depuis longtemps — depuis que je l'ai écrit, en vérité — et je me suis dit que l'occasion était trop belle et que j'allais en profiter pour en discuter avec vous.

Et donc, peut-on écrire un prologue ? Telle est la question.

5 idées reçues à propos de l'écriture

5 idées reçues à propos de l'écriture

Aujourd'hui, j'aimerais aborder avec vous 5 idées reçues à propos de l'écriture.

Il s'agit de remarques ou de questions auxquelles je suis souvent confrontée et, en général, émanant de jeunes écrivains. "Jeunes" dans le sens de "nés de plus ou moins fraîche date" pas dans le sens de "débutants", parce qu'on peut être débutant à tout âge !

L'importance de connaître le genre de son roman

genre

Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'un sujet qui fait couler pas mal d'encre et auquel je voulais apporter ma vision des choses. Il s'agit de l'importance de connaître le genre de son roman quand on a pour but de l'offrir au public, que ce soit par l'édition classique, l'autoédition ou en lecture libre sur une plateforme de lecture (comme Wattpad).

Je vais traiter le sujet de manière généraliste et pas seulement orientée vers les auteurs de l'Imaginaire parce que je pense que c'est un sujet qui concerne tous les écrivains.

Ma vie, mon roman #2 : Mes 10 raisons d'écrire

Machine à écrire

A l'instar de Marièke du blog Mécanismes d'histoires, initiatrice de cette idée que j'adore, et de mes copinautes Alice Nine, Kohana Kimura et Dorian Lake, je me suis également prêtée à l'exercice de vous donner mes 10 raisons pour lesquelles j'écris.

C'est parti !

La ponctuation : bien s'en servir

La ponctuation

L'article d'aujourd'hui traite d'un sujet un peu (très ?) rébarbatif : la ponctuation.

J'ai choisi de vous parler de ce sujet parce que, de plus en plus, je croise des textes à la ponctuation hasardeuse quand elle n'est pas inexistante. Or, la ponctuation est aussi importante dans un texte que les mots, la grammaire et l'orthographe puisque ces petits caractères permettent de donner une intonation et un rythme aux phrases, mais également de marquer les degrés de subordination et de définir les liens logiques entre les éléments de la phrase. En d'autres termes, elle est indispensable !

Les supports d'écriture

Les supports d'écriture

J'ai souvent croisé dans des romans fantasy des personnages qui se retrouvaient à devoir compulser des parchemins. Ce qui n'est absolument pas étonnant dans des romans medfan. Ce qui est plus étonnant, c'est lorsque l'on peut lire plus tard dans le chapitre, toujours traitant de ces mêmes parchemins, que les yeux du personnage parcourent les lignes du « papier jauni ». Et là, chers lecteurs, je sursaute et je suis sûre et certaine que d'autres que moi également.
« Pourquoi » me demanderez-vous peut-être ? Mais bien parce que le parchemin n'est pas du papier, pardi ! C'est de la peau d'animal !

Les 4 piliers d'un roman

piliers

Il n'y a pas de recettes miracles pour écrire un best-seller, mais il en existe pour réussir un roman, et ce, quel qu'en soit le genre.

Comme je vous l'ai dit dans l'article où je vous parle de ma vie, mes projets et de mon blog, je participe au NaNoWriMo de ce mois de novembre. Ce qui m'a forcée à réfléchir sur ma manière de travailler, de construire mon récit et mon univers et d'appréhender l'écriture en tant que telle.

Pages

S'abonner à RSS - écriture