Mon top 5 des écrivains qui veulent changer le monde

Après demain c'est Noël, déjà, et j'ai eu très envie de vous parler de quelque chose de positif, de quelque chose en plein dans l'esprit de Noël : l'envie de rendre le monde meilleur.

Avec ce court article, je voulais vous présenter 5 écrivains qui agissent, à des échelles complètement différentes, pour améliorer le monde qui nous entoure. Je voudrais aussi vous montrer qu'on peut agir à n'importe quelle échelle, que l'important n'est pas la quantité mais le fait d'agir, tout simplement, d'en parler autour de soi, de bouger ensemble.

Comme le dit l'adage : « Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières ».

1. J.K. Rowling

Je pense que le côté philanthrope de cette auteure n'est plus inconnu. J.K. Rowling, la maman d'Harry Potter, n'hésite pas à reverser ses droits d'auteur sur certains de ses livres (comme Le Quiddicth à travers les âges ou Les animaux fantastiques) à des associations telles que Comic Relief qui se consacre à bâtir un avenir meilleur pour les enfants des pays les plus pauvres du monde.

2. Sophie G. Winner

En plus sa série de romans ALE2100, Sophie G. Winner s'investit dans l'écologie au sens large du terme. Avec deux de ses amies, elle a notamment créé un système de box, Nos Mondes Alternatifs, pour apprendre aux petits et grands à se comporter de manière responsable afin de sauvegarder notre planète. Parce qu'après tout, rien n'est plus important qu'une Terre en pleine santé à offrir à nos enfants.

3. G.R.R. Martin

Cet auteur plus connu pour son sadisme et sa cruauté n'en a pas moins un bon cœur pour autant. En effet, G.R.R. Martin est très investi dans la protection des loups. En 2014, il avait d'ailleurs proposer que pour un don de 20.000$ à l'association Wild Spirit Wolf Sanctuary, qui s'occupe de créer un un refuge de loups à Santa Fe au Nouveau-Mexique, il vous tuerait dans l'un des tome de sa saga Le Trône de Fer.

4. Anthelme Hauchecorne

Si je vous dis qu'Anthelme Hauchecorne a, au moins, un point commun avec Angelina Jolie, saurez-vous me dire de quoi il s'agit ?
Pour ceux qui auront été jusqu'à lire la dernière page de l'excellent Carnaval aux Corbeaux, ils auront vu que, ce qu'ont en commun ces deux personnes, c'est l'Unicef. En effet, sur la dernière page de l'ouvrage de l'auteur, on peut lire « Les droits du présent roman sont réservés en faveur de l'UNICEF ».

5. Samantha Bailly

Samantha Bailly ne s'implique pas (en tout cas pas de manière "visible") pour des causes planétaires, mais pour quelque chose de plus discret et, surtout, entre les frontières françaises. Cette jeune écrivaine s'investit dans la défense des droits des auteurs, notamment via sa chaîne Youtube où elle parle des difficultés du métier d'écrivain (en France) et de beaucoup d'injustices du système. Je vous invite à aller regarder toutes ses vidéos, mais surtout celle-ci : Vivre de l'écriture en France.

Cet article n'a peut-être pas grand-chose d’extraordinaire mais, pour moi, il était important. Je voulais partager avec vous notre (la mienne et celle de tous ces auteurs) envie de rendre le monde meilleur et vous montrer qu'on n'a pas nécessairement besoin d'être milliardaire pour agir.

C'était ma manière à moi de vous transmettre un peu de l'esprit de Noël.

Là-dessus, je vous souhaite de passer un merveilleux réveillon et vous souhaite un très joyeux Noël ! Biggrin

Enregistrer

Ajouter un commentaire